Blog‎ > ‎Mes lectures‎ > ‎

"Du 357 dans le shaker" de Denis Albot

publié le 3 févr. 2016 à 13:52 par Gilles Debouverie
C’est autour d’un Mojito dont il a le secret que Denis (ami et voisin de village) m’a appris qu’il possédait dans ses tiroirs quelques manuscrits plus ou moins aboutis. Et après le 3ème verre, j’ai réussi à lui en extorquer un et à le ramener chez moi. Et c’est quelques semaines plus tard, au bord d’une piscine de Bretagne que j’ai dévoré les feuillets A4 en avant-première.

« Du 357 dans le shaker » (qui ne portait pas ce nom à l’époque) est conçu telle une série américaine, punchy, plein d’humour et assez décalé. J’ai découvert l’écriture de Denis de qualité, efficace et percutante. Un style qui va à l’essentiel tout en restant soigné, tout ce que j’apprécie.

Je dois avouer avoir été troublé au départ par le côté un peu décalé de cette histoire, n’ayant pas été prévenu. Je m’attendais à du polar classique et je suis tombé sur des personnages très atypiques, pimentés et un poil exubérants. Mais une fois dans le bon trip, je me suis laissé emporter par les détonations de magnum et par les frasques sentimentales et sulfureuses des personnages principaux. Le tout faisant un excellent cocktail.

Bref, à mon retour de Bretagne, j’ai convaincu Denis de finaliser son travail et de rendre sa copie à Ravet Anceau. Et je ne me suis pas trompé, car « Du 357 dans le shaker » est sorti en mai 2015.

Alors, il était temps pour moi de combler l’absence de fiche de lecture sur mon site, car la suite des aventures de Simon Delien et Marie Walcovitch paraîtra dans quelques semaines. Et celui-là, je n’en ai pas eu la primeur.
Comments