Blog‎ > ‎Mes lectures‎ > ‎

"Esquisses en sous-sol" de Gérard Sévin

publié le 4 mars 2018 à 07:54 par Gilles Debouverie
« Esquisses en sous-sol » est un polar bucolique qui se déroule dans le Périgord Noir.

Le pitch : La gendarmerie missionne un ancien agent ayant quitté la fonction pour vivre de sa peinture, pour se rendre dans un petit village du Périgord dans lequel une série de morts anciennes restent mystérieuses et non résolues. La propriétaire du château voisin dont les parents et grands-parents sont décédés tragiquement étant elle-même peintre, François Delys aura autant de raisons pour s’intégrer dans cette famille. Il y découvrira un jeune garçon sauvage, muet et simple d’esprit d’apparence, un barbu un peu fou arpentant la campagne environnante, et un village dont beaucoup d’habitants semblent cacher quelques secrets.

Je pense que pour apprécier ce roman, il faut d’abord aimer les descriptions. Elles font foisons au début, et s’étiolent heureusement un peu au fil des pages. Il faut aussi aussi aimer les histoires qui se finissent plutôt bien. J’ai, pour ma part, trouvé que ça manquait de noir, même s'il faut bien avouer que la fin s’emporte un peu quand même. Il faut aussi ne pas se formaliser avec les invraisemblances. L’auteur le précise d’ailleurs dans une note à la fin de son ouvrage. Je pense qu’il aurait fallu l’exprimer avant, afin que le lecteur puisse intégrer ce paramètre dans sa lecture. Je sais que beaucoup d’auteurs font de grosses recherches pour leurs écrits et que d’autres se laissent aller à la romance et à la fiction. Le genre policier est plus habitué à la dureté de la réalité.

Toutefois, l’écriture est agréable et fluide et le roman se laisse lire avec plaisir.
Comments