Blog‎ > ‎Mes lectures‎ > ‎

"Kamel Léon" de Emmanuel Prost

publié le 8 mars 2017 à 13:53 par Gilles Debouverie
Je me suis longtemps refusé à lire Emmanuel Prost. Et pourtant, j’apprécie personnellement l’homme, mais la catégorie littéraire dans laquelle il semble exceller n’est pas du tout mon genre de lecture. Je ne voulais pas me forcer et je ne voulais pas rester sur une mauvaise impression.
Alors quand j’ai su qu’il sortait chez Aconitum un ancien texte dépoussiéré et portant le titre intrigant de « Kamel Léon », je me suis dit : celui-là, il est pour toi.
Et grand bien m’a pris, puisque cette histoire est très agréable à lire, et m’a permis de découvrir la très belle plume de ce monsieur.

Le pitch : Kamel est un jeune homme qui rêve de faire carrière dans le milieu du spectacle. Un soir, il a la chance de rencontrer Irénée, une actrice qu’il adule depuis longtemps et qui a apprécié sa représentation. Elle lui fait quelques promesses et, comme en politique, les promesses du showbiz n’engagent que ceux qui les écoutent… Bref, après ce moment de déception et une soirée bien arrosée avec son ami Pierrot, il va se découvrir le don de métamorphose. Il peut à présent prendre l’apparence de n’importe qui en quelques secondes. Ce cadeau du ciel va lui permettre d’envisager sa vie professionnelle et amoureuse d’une bien autre façon.

Nous allons suivre les tribulations de ce personnage, dans un premier temps peu courageux et peu enclin à abuser de son pouvoir, et qui va, avec le temps et toujours pour tenter de plaire à sa starlette, sombrer dans la tromperie.

Monsieur Prost nous livre là une sorte de conte moderne qui peut se lire à différents degrés. À la fois une histoire humaine, une histoire d’amour, finissant même comme un polar dramatique. On y ressent quand même la patte d’un auteur de romans de terroir pour lequel les descriptions sont importantes et détaillées : les lieux, les personnages, les ambiances. Donc il ne faut pas s’attendre aux rythmes enflammés des spécialistes des romans d’action, mais prendre le temps de se poser et d’accompagner Kamel dans sa nouvelle vie inespérée.
Comments