Blog‎ > ‎Mes lectures‎ > ‎

"L'aboyeur" de Philippe Bialek

publié le 1 mars 2016 à 05:10 par Gilles Debouverie
Il paraît que Philippe Bialek est un jeune retraité. Eh bien, j’espère qu’il mettra à profit ce nouveau temps libre pour nous gratifier d’autres petites douceurs de ce genre. Car « L’aboyeur » est un livre qui se lit tout seul, sans effort, comme du bon petit lait.

L’histoire : Un homme un peu bourru, surnommé l’aboyeur pour les raisons qu’on imagine facilement, découvre un trou dans son jardin. Ce trou mène à un réseau de galeries courant sous sa cité. Je vous préviens tout de suite, il n’y a rien de surnaturel dans cette histoire. Le trou ne mène pas vers la quatrième dimension. Nous suivons ici plusieurs tranches de vie, des personnages bien trempés et parfaitement croqués par la plume légère et fleurie de l’auteur.

Il y a une petite intrigue qui nous emmène doucement au fil des pages. L’aboyeur envisage de prévenir les autorités de sa découverte, mais un imprévu repousse chaque fois sa décision.

Évidemment, la lecture est agréable et c’est un atout majeur, l’histoire est simple, mais on se laisse prendre au jeu, en oubliant les quelques incohérences susceptibles d’être repérées par un esprit un peu cartésien comme le mien.

Philippe Bialek est aussi l’auteur de « La créature des 7 vallées » qui vient automatiquement de s’ajouter à ma liste de lecture à venir.

J’ajouterai aussi une remarque sur la belle couverture de ce livre, conçue par mon ami Olivier qui est également l’auteur de la photo ayant servi pour mon roman médiéval « Entre Pierre et Fer ».

Comments