Blog‎ > ‎Mes lectures‎ > ‎

"Les chiens de Cairngorms" de Guillaume Audru

publié le 16 nov. 2018 à 05:52 par Gilles Debouverie
J’avais lu l’an dernier « L’île des hommes déchus », du même auteur. « Les chiens des Cairngorms » en est la suite.

On retrouve les personnages rustres et ambigus du premier opus quatre ans après, quand sonne l’heure de la libération conditionnelle de Roy Grist et Liam Holm. Ces deux vieillards avaient été condamnés pour une vieille affaire dévoilée par Eddie Grist, le fils du premier, et Moira Holm, la fille du second. Attisés par une envie de vengeance, ils comptent bien à présent faire payer leurs enfants indignes et récupéré un bon paquet de fric.

Cette suite est écrite exactement de la même façon. Guillaume Audru, avec un talent assez unique en son genre, nous raconte cette histoire en bondissant de personnage en personnage. Nous plongeons chaque fois dans le plus profond de leurs âmes, sombre pour la plupart. Car dans ces romans, il n’y a pas de gens biens. Tous ont quelque chose à se reprocher, des caractères trempés et violents, voire des déviances prononcés. Cette approche technique originale augmente l’ambiance sombre et lourde.

Le roman se lit vite. L’écriture est belle et fleurie. L’auteur sait nous plonger dans l’ambiance et le décor particulier de cette région d’Ecosse. Contrairement au premier opus, il n’y a pas de suspense puisqu’on connait les activités des malfaiteurs, l’objectifs des vieux et l’enquête de Moira. On se demande juste comment tout cela va finir ? Qui s’en sortira vivant ? A qui profitera le magot ?
J’ai quand même clairement préféré « l’île des hommes déchus », justement parce qu’on découvre l’intrigue tout au long de l’histoire. Cette approche différente avec cette suite n’est pas assez compensée par les retournements de situation. Quant à la fin, il faudra que j’en discute directement avec l’auteur.

Conclusion : Guillaume Audru reste une valeur sûre avec une écriture et un univers à part. Il ne plaira sans doute pas à tout le monde, mais moi, j’aime.
Comments