Romans édités‎ > ‎

04 - Que tes volontés soient faites

Genre : Polar contemporain
Etat : Edité chez Ravet-Anceau depuis novembre 2014

Luyen est une jeune fille de 17 ans sans histoire. Depuis l’âge de 6 ans, elle vit dans une famille d’accueil tranquille, dans le petit village d’Illies, dans le Nord de la France. Mais un jour, elle disparaît sans donner aucune nouvelle, ni à sa famille, ni à ses amis. On la retrouvera deux ans plus tard dans un petit appartement roubaisien, les veines tranchées.
Nicolas, son flirt au moment de la fugue de la jeune fille, revient à Illies le jour des funérailles. Les conclusions de la police, le milieu de la drogue et de la prostitution, le suicide, il a du mal à croire en tout cela. Profitant de son statut d’étudiant en école de journalisme, il va effectuer sa propre enquête. Et malgré lui, les ombres du passé viendront terriblement assombrir les quelques semaines qu’il va s’apprêter à vivre.
Quel est le terrible secret qui entoure la mort de Luyen ?

 
Liens : http://www.ravet-anceau.fr/catalogue.asp?idlivre=346 

 Article de presse et Blogs :

 

Commentaires de lecteurs

N'hésitez pas à m'envoyer par mail un commentaire sur votre lecture.


PASCALINE :
Tout simplement Époustouflant! !! Livre lu très rapidement car prise au jeu de cette histoire dès la 1ère page... une écriture très fluide..on a l'impression de vivre l'histoire comme si nous étions dans celle-ci. .. Je le recommande à tous...mais attention on peut facilement devenir addict des livres de Gilles Debouverie.

EMILIE :
Que Tes Volontés Soient Faites, de l'excellent Gilles Debouverie.
Quand j'ai rencontré Gilles à Noeux, j'avais été irrémédiablement attirée par le titre mais surtout par la couverture. Et je n'ai pas été déçue ! Un Polar très prenant, puissant et rondement mené. Quel suspense ! Je n'ai jamais pu envisager la fin ! J'ai pris mon temps pour le déguster et ça fait du bien.
Bravo encore une fois à Gilles pour cette pépite ! De part sa gentillesse et son talent, je vous recommande grandement cet auteur.

SOPHIE :
Jeune stagiaire en journalisme vient d'apprendre le décès de son ex petit ami chinoise adoptée par une famille voisine des parents du jeune homme. Son tuteur, un journaliste renommé, n'approuve pas la thèse du suicide évoquée par la police. Tous les deux vont faire une enquête... vient s'ajouter au duo la soeur adoptive de la petite chinoise... Un meli mélo à démêler entre le passé, le suicide et une découverte...
Différent de Où es tu Camille, mais tout aussi prenant. Un thriller qui, après avoir passer quelques pages de descriptions qui peuvent ralentir le rythme, est explosif... Franchement je vous le conseille, mais il n'est pas à mettre entre toutes les mains...

THIERRY :
A peine le temps de le saluer que je le bombarde de questions telles :« Pourquoi as-tu fait ……à la fin ? », « Tes scènes décrivant les……., tu les as inventées ? Ou y a-t-il une part de vécu ? »Et enfin l'inévitable : « Y aura-t-il une suite ? »
Je ne sais pas pour vous mais moi je suis comme ça. Je ne peux pas m'empêcher de discuter avec l'auteur du roman que je viens de terminer.
Dès le début de son 4ème bébé, Gilles Debouverie frappe fort. Avec un enterrement. Celui de Luyen, amour adolescent de Nicolas. Journaliste stagiaire, il va, à la demande de son maître de stage, mener sa propre enquête sur ce qui, pour la police, n'est rien d'autre que le suicide d'une prostituée.
Cette recherche de réponses et de vérité va nous entrainer dans le passé douloureux de ces 2 attachants personnages, mais aussi dans un présent où la violence, le sexe et le glauque sont omniprésents. Au fur et à mesure des chapitres, la tension monte. le nombre de suspects augmente avec les rebondissements. Jusqu'au dénouement…..
Mise en garde : une fois commencée, votre lecture ne s'arrêtera qu'au point final.
A partager sans modération.

MARCEL :
Quand j'ai reçu ton livre dédicacé (merci), j’étais en train de lire "Hexagone"de Lorant Deutsch ! 
Pendant ce temps, Anne-Marie, mon épouse, avait commencé la lecture de "Que tes volontés..."
La voyant, dès qu'elle avait "5 minutes" se précipiter sur ton livre, j'ai attendu qu'elle le termine et à mon tour j'ai commencé à le lire .
C’était un vendredi à 17h00... Ce fut une soirée lecture tardive et le lendemain matin je lisais la page 388...
Félicitations. Tes suspects sont nombreux, on s'y accroche et hop, au suivant... Jusqu'au dernier(e)où le drame final arrive :
Bien sur ce n'est pas la fin qu'on espérait, mais "Que tes volontés soient faites"... Bravo. On attend donc avec impatience le prochain.

CHRISTELLE :
J’ai beaucoup apprécié ce livre. L’histoire est très prenante et on rentre tout de suite dans l’intrigue.
Le héros est assez décalé, avec la présence de quelques perles humoristiques très sympas. Le livre a été très prenant. J’ai vraiment apprécié l’atmosphère même si quelques passages effectivement un peu glauque ;-)

ODILE :
Voilà ! J'ai fini "Que tes volontés soient faites!"
J'ai beaucoup aimé. Un roman bien ficelé, bonne intrigue à multiples facettes. On découvre d'autres "mondes" plutôt angoissants et surprenants. C'est un roman qui nous prend par le suspense et les sentiments, les personnages sont attachants malgré leurs défauts et on vit avec eux. Merci pour ce livre. Je reste dans l'attente des autres...

AUDREY :
Tout d'abord, merci pour ces 2 jours passés en plein suspens... J'ai beaucoup apprécié ce dernier roman ! les personnages sont attachants malgré leurs défauts, les paysages connus, on se sent chez soi...
Ce roman est, de mon avis, transférable à l'écran. Il y a tout ce qu'il faut : sexe, violence et suspens ! Bref tout ce qui est apprécié par nos contemporains ! Ah ces scènes roubaisiennes, quelle violence, quelle horreur...quelle pression !
Toutes mes félicitations ! Au plaisir de vous lire à nouveau !

MURIELLE :
J’ai adoré, commencé au matin, j’ai juste pris le temps de manger pour aller le finir en rentrant. Des personnages réels avec leurs défauts, leurs questionnements, des détails permettant de découvrir la région, pour moi qui ne suis pas originaire du Nord. Un polar comme on n’en fait plus, bien ficelé qui tient en haleine et une fois commencé qu’on ne lâche plus. Là j’attends un peu puis me ferais une seconde lecture pour les petits détails. Bref à quand le prochain.

CEDRIC :
Amateur de polar, c’est avec grand plaisir que j’ai lu ton dernier roman.
Le jeune apprenti journaliste qu’est Nicolas nous entraine dans ses péripéties et nous plonge dans les tourments de sa vie à la recherche de réponses…
C’est une histoire bien montée, un suspens toujours présent et la présence de personnages attachants et de lieux et références de notre belle région. Ce livre est un très bon moment de lecture que je conseille à tout le monde.
Encore bravo, et merci pour ces instants de frisson…

DENIS :
Après « La cène de crime », que j’avais déjà beaucoup apprécié, Gilles nous livre un roman plus abouti encore. Du premier, il a gardé un goût certain pour les personnages nuancés en constante oscillation entre le bien et le mal. Pour le reste, il nous livre, dans « Que tes volontés soient faites », une intrigue ficelée comme le rôti du dimanche chez tata Germaine, un suspense aussi dense qu’un brouillard londonien et des rebondissements dignes d’une finale de Rolland Garros. Certaines scènes resteront gravées dans les mémoires, comme par exemple : La partie de… Non, t’inquiète pas Gilles, motus et bouche cousue. Pour les connaître, il suffit de se rendre dans la librairie la plus proche !

MARTINE :
Je viens de terminer votre dernier roman et comme d’habitude, j’ai passé un excellent moment en le lisant.
Encore une fois, merci pour les instants de détente que me procure la lecture de vos livres quelque soit leur style ou époque.

MARC :
Ce dernier polar, plus noir que jamais, montre clairement une maturité grandissante dans l’écriture. Le style s’affirme et les erreurs de jeunesse de formulation qu’on avait pu observer dans les premiers romans disparaissent au profit d’une histoire solide et d’un suspense rondement mené.
On suit à plusieurs reprises une montée progressive de la tension dans le récit qui atteint son paroxysme dans un éclat « Tarantinesque ».
On sent ici des influences d’un David Fincher de 97, ou certaines scènes digne d’un Scorcese ou d’un De Palma, au meilleur de sa forme.
Gilles nous ballote d’une piste à une autre, sans espoir de certitude, tel un melon sur la plage arrière d’une voiture dans une route de montagne !
Un polar à faire partager sans hésitation.

BENOIT :
Après avoir attendu plus d'un mois que mon libraire fourmisien parvienne à se procurer "Que tes volontés soient faites", j'ai enfin pu me plonger dans sa lecture. Je l'ai dévoré en un week-end et j'ai adoré. Ecrire fluide, intrigue bien ficelée avec pas mal de rebondissements. C'est simple j'ai lu les 200 dernières pages cet aprèm, incapable de lâcher avant la fin. Je tenais donc à te féliciter pour ce très bon bouquin.




Comments