L'évangile de la colère

Ghislain Gilberti

Date de publication : 23 mai 2022

Bonjour à tous

C’est le deuxième roman de Ghislain Gilberti que je lis, avec toujours autant de plaisir. Ça percute, ça mitraille, ça dégouline d’hémoglobine et c’est efficace à souhait.

L’évangile de la colère est un thriller dans lequel une équipe du SRPJ de Versailles court après un tueur en série qui, dans un premier temps, semble agir de façon désordonnée, mettant en scène ses victimes chaque fois différemment. Rapidement, les enquêteurs parviendront à établir un lien entre ces meurtres, ce qui ne rendra pas plus simples leurs investigations.

En parallèle, les flics croqués au scalpel par l’auteur doivent jongler avec leurs problèmes personnels. Aussi, vous suivrez entre autres les péripéties de Steth Kolh, surnommé le zombie, chef du groupe responsable de cette enquête, qui verra ressurgir de vieux démons sanglants.

Le talent de Ghislain Gilberti est de nous fournir à la fois une histoire bien tordue, mais aussi des personnages attachants, loin des clichés manichéens trop faciles. Et si l’auteur des meurtres est très vite livré au lecteur, il n’en reste pas moins une série de rebondissements à venir.

Allez, je me risque à une légère critique qui ne s’adresse pas qu’à ce livre, mais à une mode de plus en plus courante de l’usage du présent pour la narration. C’est sans doute mon côté vieux con et grincheux, mais à part certains cas très particuliers, je reste très attaché à la narration au passé.

Ce n’est qu’un détail qui ne m’empêchera pas de remercier monsieur Gilberti pour ce très bon moment de lecture.